logo

Simplifiez-vous la compta !

Découvrez NetWips, l'assistant comptable qui simplifie la gestion de l'entrepreneur au quotidien.

Essayer NetWips

contact@netwips.com
+33 (0) 20 84 87 80

Rémunération du dirigeant : salaire ou dividende ?

NetWips > Blog  > Rémunération du dirigeant : salaire ou dividende ?
Fiscalité des dividendes

Rémunération du dirigeant : salaire ou dividende ?

Tout travail mérite salaire. Mais, en tant que dirigeant d’entreprise, se verser un salaire est-il le meilleur calcul ? Ne vaut-il pas mieux, si on le peut, se verser un dividende en fin d’exercice ? Examinons les coûts ainsi que les avantages et inconvénients de chacun de ces modes de rémunération et en fonction de votre statut (Gérant de en SARL/EURL ou Président de SAS/SASU).

 

Se verser un salaire

 

Une charge déductible pour l’entreprise…

Le premier intérêt du salaire, outre celui qu’il permet à l’entrepreneur de vivre et faire face à ses échéances personnelles, est qu’il est déductible du résultat de l’entreprise. Se verser un salaire permet donc de baisser l’impôt sur les bénéfices qui pèse sur la société. Cependant, au plus le salaire versé sera élevé, au moins vous aurez de marge pour vous verser des dividendes.

 

… Mais soumis aux cotisations sociales

Par ailleurs, qui dit salaire dit cotisations sociales proportionnelles. Celles-ci sont moins importantes pour un gérant de EURL / SARL que pour le président de SAS, assimilé salarié. En effet, à rémunération nette équivalente, le coût pour l’entreprise sera d’environ 10% de moins si vous avez le statut de gérant et que vous êtes soumis au RSI par rapport à un dirigeant de SAS (ou SA) soumis au régime général de la Sécurité Sociale. Toutefois, ce coût supplémentaire est déductible du bénéfice de l’entreprise et équivaut à un niveau de droits de retraite supérieur.

 

… Et à l’impôt sur le revenu

En tout état de cause, que ce soit une rémunération de gérant ou des salaires, ceux-ci sont soumis à l’impôt sur le revenu en application du barème progressif.

 

Vous pouvez essayer ce simulateur publié par leblogpatrimoine.com.

 

 

Prendre des dividendes

 

Plus d’impôt pour la société…

Les dividendes distribuables le sont sur le bénéfice net d’impôt des sociétés. Cet impôt est donc calculé sur le bénéfice avant distribution des dividendes qui contrairement aux salaires ne sont pas déductibles du résultat imposable. En France, le taux de l’IS est de 15 % jusqu’à 38.120 € de résultat imposable puis  33,33 % au-delà.

 

Moins d’impôt pour le bénéficiaire

Comme pour les salaires et rémunérations, les dividendes perçus sont imposables selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu dû par l’associé. Cependant, contrairement aux salaires, les dividendes ne sont pas imposé dans leur totalité. Ils bénéficient en effet d’un abattement de 40 %, ce qui est logique puisque l’Etat a déjà été « servi » via l’Impôt sur les Sociétés.

 

Des cotisations sociales… Comme pour les salaires !

Depuis 2013, la loi prévoit l’extension de l’assujettissement aux cotisations sociales des dividendes versés par des sociétés soumises à l’IS, dirigées par un travailleur indépendant. En d’autres termes, le gérant, son conjoint ou son partenaire Pacsé, acquittent désormais des cotisations au RSI sur la fraction des dividendes perçus excédant 10% du capital social. L’intérêt de la distribution de dividendes dans ce cas de figure est donc quasi-nul.

Les dividendes perçus par le gérant minoritaire ou égalitaire ainsi que le président de SAS (ou SA) seront quant à eux précomptés de prélèvements sociaux (CSG-CRDS) à un taux de 15,5%. Il persiste donc ici un avantage des dividendes sur le versement de salaires.

 

 

Conclusion

En conclusion, et sauf si vous êtes chômeur créateur d’entreprise et qu’il peut être intéressant de ne pas percevoir de salaire en tant que bénéficiaire de l’ARE, vous n’avez plus vraiment d’intérêt en tant gérant majoritaire à vous verser des dividendes. Autrement dit, actuellement, le statut d’assimilé salarié en SAS est dans la plupart des cas le meilleur choix dans une stratégie d’optimisation de la rémunération du dirigeant.

 

No Comments

Post a Comment

Nom
E-Mail
Site internet
Comment